NOS CLIENTS NOUS ECRIVENT

NOS CLIENTS NOUS ECRIVENT

Monsieur BAUDINIERE propriétaire du CHATEAU GRAND CLAPEAU OLIVIER nous écrit :

c’est en septembre 2013 que j’ai fait installer un CASASEC dans le chai sur un mur, très épais légèrement enterré et d’une longueur de 36 mètres.

Ce mur était noir de champignons, et saturé d’ humidité, suintais.

Au début, j’avais l’impression que rien ne changeait et cela me rendait un peu sceptique, mais les effets ont été visibles après 18 mois.

J’ai pu nettoyer, chauler le mur,les champignons ont disparus, le mur est propre.

Le mur ne reste humide que sur la partie inférieure au niveau du sol extérieur, et le reste est assaini sur les 36 mètres, ce qui est nettement plus que l’engagement de CASASEC.

Il a fallu remplacer deux fois les électrodes, mais maintenant elles tiennent longtemps.

 

Témoignage de Madame J de Pornic

Nous avons une maison à Pornic, qui date du milieu du XIXème, construite en en pierre locale avec mortier de chaux, en rez-de-chaussé/rez de jardin, avec des murs très épais.

Les chambre en rez-de-jardin étaient très humides, les remontées capillaires y étaient très importantes et les enduits et peintures très attaquées par les salpêtres.

Nous avons fait mettre un CasaSec pour l’assainir. En sachant bien qu’il faudrait faire le traitement en deux fois pour une efficacité compète.

Il a fallu 2 ans et demi et un changement d’électrodes pour traiter la première moitié de la maison et l’été dernier le CasaSec a été déplacé pour en finir l’autre moitié.

Nous sommes contents du résultat, même si cela paraît un peu long.

 

Témoignage de Madame L d’Angoulème

j’ habite une maison située dans le centre d’Angoulème, et j’ai aménagé ma chambre au rez-de- chaussée, mais, dans les placard, mes vêtement sentaient le moisi et quelques fois moisissaient vraiment.

Monsieur Jonville m’a conseillé de mettre deux CasaSec dans la cave sous la chambre, pour ne pas en abîmer la décoration récente.

J’ en ai fait installer un en août 2014 et j’ai attendu d’en voir l’efficacité avant de mettre le second, ce que j’ai fait en janvier 2015.

Depuis je n’ai plus de problème de moisissures car le taux d’humidité de la chambre est redevenu normal.

 

Olivier D nous écrit de Gironde:

La maison a été construite en brique au milieu des années 70.

CasaSec a été installé début février 2014, en juillet de la même année, le mur traité était sec et

les cloisons intérieures assainies. Je ne pensais pas que ce serait si rapide car après une nette

décroissante du taux indiqué par l’écran, cela avait l’air de ne plus bouger pendant plusieurs

mois, puis en quelques jours l’écran est passé à « sec »

J’ai ensuite déplacé le CasaSec moi-même, après avoir demandé un nouveau jeu d’électrodes,

pour assécher un autre mur de mon domicile.

CasaSec a parfaitement rempli ses engagements, et dans un délai plus court qu’annoncé

 

De Monsieur Yves C à Pornic (44)

Notre résidence secondaire est ancienne, du 19 ème S, construite sans cave, en pierre locale,

avec un mortier de chaux, sans doutes fait au sable de mer. Les murs font 60 cm d’épaisseur.

Les bas des murs étaient humides et les réglettes de fer du doublage des cloison rouillaient, et

gonflaient, en certains endroits, la peinture de décollait, jusqu’à 1 m 60 de hauteur. Des taches

d’humidité apparaissaient sur les papiers peints.

Nous avons fait mettre un CASASEC en novembre 2013, l’humidité de la zone traitée a

diminué de 2/3 en 6 mois et continue à diminuer tout doucement ; le mur n’est pas encore sec

pourtant le salpêtre, sec, tombe en poussières

La peinture ne s’écaille plus.

Pour l’instant, je peux dire que. les effets sont conformes à ceux annoncés, et les 18 mois

prévus pour ce premier traitement s’avéreront sûrement nécessaires.

Les électrodes positives ont été remplacées novembre 2014 en reperçant les anciens trous.

Fait en décembre 2014

Témoignage de Catherine R, Bordeaux

Nous habitons une maison située dans le centre de Bordeaux, nous y avons fait des travaux

importants au rez de chaussée, mais nous n’avions pas pu y vivre réellement en raison d’une

humidité trop importante.

Quand mon mari y a fait installer le CasaSec, je n’y croyais pas beaucoup, surtout qu’ils l’ont

Trois mois plus tard, je me suis rendu compte que l’air s’était assaini dans tout le rez de

chaussée, il a fallu deux ans pour assécher les murs mais maintenant notre fils ainé s’est

approprié les lieux et y a fait sa chambre « d’étudiant » ce qui lui donne une plus grande

indépendance

Je suis tout à fait satisfaite de CasaSec